Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 11 mars 2012

Un citron en forme de figue...

Sachant que l'aînée de mes filles fait des études d'art, j'ai passé beaucoup de temps cette année dans les magasins de fournitures pour artistes.

Ça vaut le déplacement, je dois dire : on va de surprise en surprise (oh, un pinceau avec un réservoir d'eau incorporé !), on découvre des objets dont on ne connaît même pas le nom (comment ça, calame, calame toi-même !) et surtout, on en prend plein les yeux ! 
Papiers de toutes textures, peintures de toutes les couleurs, pinceaux de toutes les formes... une vraie caverne d'Ali-Baba.

Il y a quelques semaines, donc, j'ai craqué pour une boîte de pastels (bon, en solde, je n'ai pas pris trop de risques non plus, hein). Ils étaient là, tous bien alignés dans leur boîte arc-en-ciel, à me faire des clins d’œil... Bref, je les ai rapportés à la maison.
Ils sont restés sagement rangés dans un placard jusqu'à vendredi dernier où je les ai entendus m'appeler : "ouh, ouh, on est là, viens nous manger, regarde comme nous sommes beaux et appétissants !" J'ai un peu hésité, j'avais peur de les gâcher, compte-tenu de mes aptitudes en dessin, mais finalement, je me suis lancée !

Première constatation : 
Le pastel, ça tâche. Au bout de 3 minutes, j'en avais plus sur mes mains et mes vêtements (noirs) que sur ma feuille de papier... L'artiste de la famille prétend que tout le monde le sait, ben moi, je ne savais pas, na.

Deuxième constatation :
Ce n'est pas tout de dessiner, encore faut-il mettre du fixatif après avoir fini et ne pas tenter comme moi de chasser une poussière sur le dessin avec le bout de son doigt... Oui, bon, ça va, arrêtez de rigoler.

Troisième constatation :
Même un bête fruit, ce n'est pas facile à dessiner... Après avoir peiné pendant une bonne demi-heure, j'avais terminé la première réalisation au pastel de ma vie, un beau citron appétissant :

Toute fière, je décide de montrer ce chef d’œuvre à ma famille. 

Mon mari m'a demandé pourquoi j'avais colorié ma figue en jaune,
la cadette m'a demandé si c'était un abricot
et je vous garde le mieux pour la fin, 
la deuxième m'a répondu : "ah bon, c'est un fruit ?" 

Ah, ah, très drôle.
Avec de tels encouragements, je vais avoir du mal à devenir la nouvelle Suzanne Valadon, moi.

M'en fiche, j'ai récidivé avec des... Oh tiens, non, je ne vous dis pas quoi, essayez donc de deviner !

Marie



5 commentaires:

Un Ornithorynque Anonyme a dit…

Des prunes ! Ce sont des prunes !
Et puis, c'est pas grave pour ta figue ! Il y en a pleins qui dessinent plus mal que ça ! (Quoi ? C'était pas une figue ? Qu'est-ce que c'est alors ?)

delphine a dit…

des grains de raisins ou des figues ....... mais ça peut être aussi des perles d'un collier cassé ou ....
l'important n'est pas de mettre un nom sur le dessin mais de ressentir quelque chose en regardant . Le dessin est un art, pas une science ! Donc continue, moi, j'aime bien ;)

Amatrice bruxelloise a dit…

Très bel oignon, et beaux cassis, bien qu'un peu pâle.
Mille fois sur le métier....

Les petits bonheurs a dit…

Des arándanos, évidemment !
En tout cas, bravo, beaux débuts, rien à dire...
PS : la liqueur est en vente aux Regionales Maria

Les petits bonheurs a dit…

Bon, c'est Louise qui a trouvé, ce sont bien des myrtilles ! Pas du raisin, ni des perles, ni du cassis... Bref, j'ai encore des progrès à faire ! Merci pour vos encouragements ! :)
Marie