Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

samedi 19 janvier 2013

Mais où qu'elles sont, les deux soeurs ?

Ben elles sont toujours là, rassurez-vous !

Le truc, c'est que j'ai une tendinite à l'épaule plutôt gênante, qui m'empêche de coudre et de bricoler, donc pas grand-chose de nouveau à vous montrer... 
Quant à Louise, elle prétend qu'en ce moment, elle a trop de travail ! (oui, parce que accessoirement, entre deux bricoles, on bosse, hein).

Bref, pas de nouvelle réalisation aujourd'hui, mais pour je partage avec vous quelques astuces de bricoleuse sur mon matériel fétiche.

Je vous avais déjà parlé de la colle, donc aujourd'hui, la découpe !

Depuis que j'ai découvert les tapis de découpe auto-cicatrisants, je ne sais plus couper autrement : ça ressemble à un sous-main et c'est fabriqué dans une matière très légèrement élastique qui encaisse sans broncher et sans trop laisser de marques les coups de cutter. Le plus, c'est le quadrillage du tapis qui permet sans avoir à prendre de mesures ou d'équerre de couper parfaitement droit !



On en trouve dans tous les magasins de loisirs créatifs et de beaux-arts, et aussi dans les grandes librairies type Cultura ou Le Grand cercle, en différentes tailles (le mien fait 40 cm sur 60, ça me permet de grandes découpes en une seule passe).

Côté cutter, j'en ai deux qui n'ont pas le même usage : l'un a une lame épaisse et large, qui me permet de tailler rapidement des supports pas trop épais. L'autre est un scalpel, à la lame fine et étroite, qui me permet de tailler avec précision les matières plus épaisses comme le cuir (le cuir mort, hein, je ne vais pas virer dans le polar gore !).


Ne pas hésiter à changer les lames souvent, rien de pire que de déchirer un beau papier au moment de la découpe parce que la lame du cutter est émoussée !
 
Enfin, mes ciseaux
Règle numéro 1 : les ciseaux servant à couper le tissu ne doivent pas être utilisés pour couper du carton ou du papier, ça les émousse rapidement. J'en ai donc deux paires, l'une dédiée à la couture, l'autre au bricolage.
Règle numéro 2 : les ciseaux de maman sont à MAMAN ! Donc j'ai choisi des ciseaux Fiskars à motifs que personne à la maison n'ose me piquer... ;) Jolis, non ? En plus, Fiskars (pub gratuite... non, je ne suis pas sponsorisée) fait des ciseaux pour droitier ou pour gaucher !





La prochaine fois, on parlera des petits accessoires qui simplifient la vie de l'amatrice de loisirs créatifs...
Bon week-end !

Marie

4 commentaires:

Anne a dit…

Ah oui, les ciseaux à fleurs, j'en ai vu, j'ai trouver ça bien !

delphine a dit…

alors bravo pour les ciseaux!! ça fait 20 ans que je crie haut et fort dans la maison que les ciseaux de couture ne coupent QUE du tissu et RIEN d'autre .... qu'ils sont à moi ..... mais il y a des choses qui ont du mal à se faire comprendre.... enfin, les enfants ont compris eux, ça , pas de souci ! c'est le mari qui ne pige pas !

et chez toi, ça marche??????

Un Ornithorynque Anonyme a dit…

Naaaan ! Pas les cutters ! TPEEEEEE !
*traumatisme tenace*

Les petits bonheurs a dit…

Ca marche pas trop mal, j'ai réussi à obtenir que les ciseaux roses de mon bureau ne sortent JAMAIS du bureau. Ils sortent encore du tiroir mais c'est déjà un grand pas !

Quant aux cutters, ils en ont peur, ils n'y touchent pas ! ;)

Marie