Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

mercredi 6 novembre 2013

La poupée de la semaine : Nouvelle Calédonie

Aujourd'hui, la Maison des Petits bonheurs, qui ne manque pas de trésors dans ses cartons, vous propose une nouvelle rubrique : découvrir chaque semaine un costume traditionnel différent au travers de la collection de poupées familiale, constituée avec patience au cours des années et des voyages.

Nous commençons par la Nouvelle Calédonie, où Louise et moi avons habité pendant 2 ans. La poupée que nous vous présentons porte une "robe-mission", dessinée par les premiers missionnaires chrétiens choqués par la nudité des femmes. La forme en est très simple : une grande tunique large à manches courtes, un peu froncée sous la poitrine (on évite les vêtements ajustés dans les pays chauds...). Si au départ, la longueur de la jupe arrivait aux chevilles, la jupe se termine maintenant en général aux genoux. A Nouméa, on en voit de toutes les couleurs, souvent avec des imprimés de fleurs d'hibiscus, mais presque toujours avec une bande de couleur contrastante sur le corsage.Les femmes la portent aussi pour jouer au cricket, qui est un sport très populaire là-bas, presque exclusivement joué par des équipes féminines !

Voilà donc notre premier mannequin-poupée, rapportée des îles lointaines du Pacifique, pour vous faire rêver à des lagons transparents et des grandes places plantées de flamboyants !
Marie

4 commentaires:

Ti Gwez a dit…

Très sympa cette nouvelle rubrique !

Les petits bonheurs a dit…

Merci ! :) On a de quoi vous faire découvrir des tas de costumes, y compris sur des poupées artisanales comme vous n'en avez sans doute pas vues beaucoup ! ;) (oui je sais, ça s'appelle du teasing...)
Marie

delphine a dit…

oui, sympa l'idée !

cette robe me fait penser vraiment à ce que met quotidiennement ma belle soeur d'origine tahitienne; D'ailleurs, ses filles, qui habitent Nouméa et Wallis et celle qui a habité Futuna, portent les mêmes mais en version longue à chaque fois.

Les petits bonheurs a dit…

Les versions longues sont plutôt portées le soir (nous en avons d'ailleurs une ou deux dans le grenier parental !) mais elles existent toujours bien sûr !
Marie