Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

mercredi 19 mars 2014

Tuto : petit carnet de poche

Comme toute fille qui se respecte, j'ai toujours un carnet dans mon sac à main. Mais ô drame, je viens de m'apercevoir que le mien est tout rempli et qu'il n'y a plus un centimètre pour y noter quoique ce soit !
Vite, un bricolage s'impose... Qui veut réaliser un carnet de poche avec moi ? 20 minutes suffisent !

  • Couper dans un carton très souple un rectangle de 18 cm sur 19 cm (la dimension du carnet terminé est de 18x8 et 1 cm d'épaisseur) 
  • Le recouvrir des deux côtés d'un joli tissu ou papier. J'ai choisi pour ma part d'utiliser un coupon de tissu Valdrôme pour l'extérieur et une feuille de scrapbooking pour l'intérieur. Pour coller du tissu sur du carton, la meilleure technique est de bien repasser le tissu, puis d'appliquer de la colle vinylique au rouleau mousse sur le carton et enfin de coller le tissu sur le carton en appuyant bien avec un chiffon propre pour éviter les plis.
  • Tracer deux lignes droites sur l'intérieur du carton, respectivement à 9 cm du bord gauche et à 9 cm du bord droit (dans la largeur de 19 cm) puis repasser sur le trait avec la pointe d'un ciseau, sans déchirer : cela permettra de plier correctement le carton pour faire la tranche du carnet.

  • Dans cette petite bande de 1 cm de large, poser 1 œillet à 5 cm de chaque bord (pour y passer la cordelière qui maintiendra les feuilles).
  • Découper une vingtaine de feuilles minces de 16 cm sur 17 cm, les plier en deux, bien marquer la pliure (j'ai utilisé ici des sous-chemises de couleur assortie aux œillets).

  • Avec une aiguille et du fil solide, piquer dans toutes les feuilles au niveau de la pliure d'abord à 1 cm du bord, puis à 8, puis à 15 pour maintenir les feuilles.

  • Percer 2 trous dans la pliure, à 4 cm de chaque bord. 


  • Prendre un joli ruban ou une cordelière ou un lacet en cuir : le passer dans les œillets de la couverture et les trous des feuilles, puis faire un nœud sur la tranche de la couverture. C'est fini !


cliquer sur les images pour agrandir

Ça, c'est le modèle de base, mais tout est permis : coller des boutons, mettre un pompon au bout de la cordelière, mélanger des pages de couleurs différentes... et bien sûr modifier la taille du carnet.  Ce sera pour un prochain article !

Attention, cependant, ce type de reliure n'est pas faire pour supporter une grosse épaisseur. Si vous voulez faire un carnet très épais, direction la reliure japonaise, ici,  ici,  iciici aussi ou encore là !

Marie

4 commentaires:

Ti Gwez a dit…

I'm in love avec ce tissu, surtout la version bleue, (celle de ton blog). Vraiment vraiment. Limite, si je refaisais une commande, je ne demanderais que des chutes de celui-là, dans toutes ses teintes ! ^^

Très sympa ton petit carnet ! Celui qui traîne dans mon sac (mais me sert bien) est nettement moins classe : carnet offert dans un magazine de greluche dont je tairais le nom, avec un affreux dessin dessus !

Les petits bonheurs a dit…

Alors tu n'as plus qu'à te lancer dans la réalisation de ton carnet perso ! Et d'accord avec toi pour ce tissu, il est vraiment très joli.
Marie

Un Ornithorynque Anonyme a dit…

D'ailleurs, un petit carnet pour moi, je ne suis pas contre, hein....

Les petits bonheurs a dit…

Ah tiens, ça faisait longtemps que tu n'en avais pas réclamé un... :)
Marie