Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 29 avril 2012

Mini-tout, mais elle fait le maximum !

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs,
La Maison des Petits Bonheurs est fière de vous présenter une spécialité familiale, testée, brevetée, validée, plébiscitée, A.O.C... (Oups, je m'égare), j'ai nommé la...

MINI-COUETTE-DOUDOU !

Alors que les adultes ont tendance à ne lui trouver aucune utilité, les moins de 6 ans raffolent de cet accessoire aussi pratique que simple de conception. 
Imaginez donc... La mini-couette-doudou est douce et molletonnée, pas trop grande donc légère, et peut servir :
  • à se réchauffer les pieds,
  • à s'asseoir dessus,
  • à mâchouiller,
  • à dorloter sa poupée,
  • à jouer à cache-cache,
  • à tétouiller,
  • à traîner derrière soi dans toute la maison en la tenant par un coin,
  • à taper son petit frère (la Maison tient à préciser qu'elle ne cautionne pas cette utilisation non homologuée par son service Qualité),
  •  à s'essuyer la figure,
  • à servir de nappe pour jouer à la dînette...

Voici par exemple le modèle "Parfums de Madras", créé pour une petite Anjali franco-indienne, en remerciement à son papa fournisseur officiel de thé vert au jasmin de Marie.

cliquer sur la photo pour l'agrandir

Bien sûr, toutes les combinaisons de couleurs et de motifs sont permises...
La Maison des Petits Bonheurs n'ayant déposé aucun copyright, vous êtes cordialement invités à créer vos propres mini-couettes-doudous pour les enfants de votre choix !

Marie

PS : Les plus attentifs remarqueront que je n'ai pas oublié le défi de Louise...

vendredi 27 avril 2012

Un peu d'fil - Fil de fer - Fer forgé

On le dit chaque fois que l'on voit un balcon en fer forgé : on dirait de la dentelle !


Eh bien, pourquoi ne pas le transformer en dentelle ?


Par exemple, ce motif de fer forgé qui orne une grille d'immeuble dans la rue d'Alcala,


une fois dessiné sommairement pourrait presque ressembler à un modèle de frivolité, non ?
Schéma de base

Allez, en avant...


1 - Le premier rang est juste un anneau avec 8 picots et 4 perles sur chaque picot pour donner un peu d'ampleur. Donc :
- enfiler 32 perles sur le fil côté pelote
- anneau : 2 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 4 -oooo- 2, fermer rentrer les fils


2 - Le deuxième rang joue sur l'orientation des anneaux, dont certains sont tournés vers le cercle et d'autres vers l'extérieur.  On commence par l'anneau marqué 1 sur le schéma, qui va s'accrocher sur un des picots du cercle.
- enfiler 8 perles sur le fil côté pelote
- anneau 1 : 6 + 6, FR  (le picot est joint à un picot du rang 1)
- arceau A : 8 - 8, passer dans le picot suivant du rang 1, FR
- anneau 2 : 6 -oo- 6, FNPR
- arceau  B : 8 - 8, FR
Reprendre à l'anneau 1 et répéter la séquence trois fois. Joindre le dernier arceau à la base de l'anneau 1, fermer, rentrer les fils. 
Pendentif Alcala rangs 1 et 2
3 - Le troisième rang doit créer les piques en jouant, cette fois sur l'orientation des arceaux. Il se commence sur l'un des picots des arceaux du rang 2.
- enfiler un anneau de métal et trois perles sur le fil côté pelote
- passer l'aiguille dans le picot d'un arceau du rang 2
- arceau A : 12, FR (les noeuds doivent être orientés vers l'intérieur du travail)
- anneau 1 : 6 -o- 6, FR
- arceau B : 12, passer dans le picot de l'arceau suivant du rang 2, FR
- arceau C : 8 - 2 - 2 - 8, passer dans le picot de l'arceau suivant du rang 2, FR
Reprendre à l'arceau A et répéter la séquence trois fois. Sur le picot du dernier anneau, on attache l'anneau métallique au lieu d'une perle.  Fermer, rentrer les fils.


Légende :
chiffre : nombre de double-noeuds
- : picot
-o- : picot avec une perle
+ : picots joints
FR : fermer, retourner le travail
FNPR : fermer ne pas retourner le travail

Pendentif Alcala

Et voilà le médaillon fini !

Oui, bon, on va attendre un peu avant de parader... Outre le fait que la tension des arceaux des pointes n'est pas égale, il y a également un très léger schmilblik par rapport au schéma de départ, vous l'avez repéré ?

Quand on est étourdie, une seule solution : recommencer !

Louise




dimanche 22 avril 2012

Une autre version...

...du cadeau d'anniversaire évoqué ici !

Toujours du ruban indien, mais cette fois, le carnet est en format paysage et le tissu provençal a remplacé le liberty...




Marie

mercredi 18 avril 2012

Ah vous-dirais-je maman...

... Moi je dis que les bonbons valent mieux que la raison ! 


C'est bon à tout âge, les bonbons, tout comme les gâteaux, même quand ils ne sont que peints dans l'assiette ! Oui, mais voilà, quand on a une 'tite soeur qui a un plat qui ne se fait plus, comment assortir les assiettes ?
Plat Festive Memories, Villeroy et Boch
Première étape : dessin à la plume
Puis peinture des gâteaux et teinte du fond à l'éponge , pour essayer de retrouver la couleur ivoire du plat : 
Pas vraiment ça... Essai avec d'autres couleurs de fond : 
Bon... Finalement, c'est quand même plus simple sur des assiettes ivoire !  Donc on recommence : 
Qu'est-ce que vous dites de la charlotte aux poires et aux biscuits de Reims ?  On en mangerait presque, non ?

Louise

dimanche 15 avril 2012

Ca va coller, oui ?

Mes premiers pas de bricoleuse ont été émaillés d'échec en tous genres, en particulier d'échec de collages... 
Alors pour vous éviter les mêmes problèmes que moi, voici quelques repères sur les colles que j'ai testées. Si vous avez vous-mêmes une colle fétiche, n'hésitez pas à me la signaler !

Ma règle de base : je n'ai pas envie de m'encombrer de tout un tas de produits différents, même si je travaille des matières différentes (tissu, papier, carton, non-tissé, ruban, dentelles...). Dans mon cas, la colle vinylique (aussi appelée colle blanche) est la meilleure solution.

Oui mais... Toutes les colles ne se valent pas, loin de là !

J'ai commencé par la colle Ecole Too de Cléôpatre, colle "tous matériaux" : côté efficacité de collage, rien à dire. En revanche, la colle est trop épaisse. Outre la difficulté de la faire tomber du flacon, on en gaspille pas mal car elle ne s'étale pas facilement, à moins de la diluer un peu, mais là, ça commence à être compliqué pour moi (faut pas oublier que je suis du genre flemmarde...). J'ai fini par découper le pot au cutter pour récupérer la colle dedans, mais bof, je n'en rachèterai que si j'ai des travaux du genre mosaïque à coller...

J'ai testé ensuite la colle de mon magasin de bricolage local : Giotto Bib. Pour le coup, elle est un peu trop liquide et a tendance à mousser si on l'utilise avec un pinceau ou un rouleau qui n'est pas parfaitement sec... Pas enthousiasmée, donc.

 



J'ai tenté aussi la colle Artémio, bonne colle mais attention, assez chère ! A réserver aux petits travaux du genre scrapbooking, pas à la fabrication de cartons à dessins...

Et puis, j'ai fini par trouver LA colle idéale et en fait, j'aurais dû commencer par là... Vinyl'école de Cléôpatre !
La consistance parfaite, très efficace et avec cette bonne odeur d'amande que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître mais qui rappellera aux "vieilles" comme moi les petits pots oranges avec la cuillère intégrée...


J'allais oublier ! Lors d'un séjour indien, j'ai testé la colle blanche Fevicol, dont il me reste encore un pot (un jour, je vous raconterai notre épopée à travers toute la ville de Pondichéry pour trouver un pot de colle blanche, sans parler un mot de tamoul et sans que les commerçants ne parlent un mot d'anglais ni de français...). Très bonne colle aussi, Delphine, tu peux y aller !




Marie

vendredi 13 avril 2012

Retour aux fondamentaux

A partir de la célèbre fleur de Totusmel, qui est, pour un certain nombre de "frivoleuses" le modèle de base,


Outre le sachet de dragées déjà présenté plus haut, on peut imaginer quelques variantes :


En boucles d'oreille,
Boucles d'oreilles Malva
En pendentif pour une petite fille, avec une série de boules de feutres,
Pendentif Malva
ou bien, en s'inspirant d'un autre modèle Totusmel,

en bracelet, en joignant plusieurs fleurs par les deux picots des côtés et en rajoutant une bordure simple et un joli fermoir,

Bracelet Pomone


ou encore, en collier, avec 6 fleurs assemblées en triangle et ornées d'une bordure et d'une goutte de cristal violet :
Collier Bahamas
Hummmm... Là, il y a encore du travail avant d'obtenir quelque chose qui s'apparente, de près ou de loin, au travail du maître...






Louise


PS : pourquoi le collier s'appelle t-il Bahamas ? Hélas, ce n'est pas parce que les fleurs ressemblent à des hibiscus... mais parce que le premier à avoir vu le collier fini s'est exclamé  "Ce n'est pas un peu petit pour un bikini ?"





mercredi 11 avril 2012

Carnet + carton à dessin = cadeau d'anniversaire !

 En attendant de relever le défi que Louise m'a lancé (oui, parce que Louise a trouvé un moyen de désencombrer ses placards, figurez-vous : elle encombre les miens), j'essaie de rattraper mon retard de cadeaux d'anniversaire ! 

Mes deux plus jeunes filleules, qui viennent tout juste de recevoir leur cadeau de Noël (oui, je sais, on est à Pâques), fêtent toutes les deux leur anniversaire au printemps.
Cette fois, tâchons d'être à l'heure !

Du coup, j'ai saisi deux ou trois cartons, de beaux papiers, des morceaux de tissus liberty (inspiration Maman bricole...) et des rubans indiens (inspiration A l'Est y'a du nouveau...) ...
 
Et hop, un set de bureau pour la première ! 


Le deuxième est en cours... ainsi qu'un cadeau pour la jeune gothique dont il a été question à plusieurs reprises dans ce blog, mais chut, c'est une autre histoire !

Marie

samedi 7 avril 2012

Potentialités


Un truc que nos maris ne comprendront jamais, c'est le mot PO-TEN-TIA-LI-TE.
Pages d'un vieux calendrier

Sérieux ! Ils ne comprennent pas le monde de possiblités que renferment les vieux cartons et les vieux bouts de papier, les boutons de toutes les couleurs, les pinceaux, une vieille chemise déchirée, bref tous les... trucs... entassés à la cave ou dans un placard. 
Carton de déménagement et restes d'impressions massicotés, chute de tissu

Encore moins le besoin d'acheter un tissu ou un papier simplement parce que, un jour, il sera une source d'inspiration.
Papier style Art Déco
acheté dans un magasin Tiger

Et que dire des trafics internationaux des mêmes bouts de tissu, de papier, etc.... ? Ca les rend fous !
Vieux tissus 
Aussi, aujourd'hui, démonstration première partie : lors d'un dernier déplacement en France, la valise était bourrée de... tout un tas de trucs que vous pouvez voir plus haut (résultat, j'ai oublié mon shampoing et mon haut de pyjama, mais c'est un détail parfaitement accessoire).

Tout cela a atterri dans le salon de Marie, et maintenant... Maintenant on attend la deuxième partie de la démonstration, l'objet mystère qui va sortir de ce bazar !

A bientôt

Louise


vendredi 6 avril 2012

Twilight contre Underworld

Eh ! Oui ! Même nous, les mamans responsables, on s'y laisse prendre, à la guerre éternelle des vampires et des loups-garous, à force d'en entendre parler autour de nous...   

Et quand les créatrices de frivolité s'y mettent aussi, plus moyen d'y échapper ! 

Mais attention, foin des vampires-fanfreluches qui brillent au soleil, les nôtres, c'est noir et rouge, ou, à la rigueur, rouge et noir, mais c'est tout ! 


réalisé par une créatrice écossaise, Romana 

Du coup,  voici deux modèles, boucles d'oreille et pendentif, sur le thème.

Bon, évidemment, pas très originales, les boucles d'oreilles, c'est toujours le fameux motif tiré du Beetton's manual of needlework, qui avait servi de base aux bracelets maxi-mini. 

Boucles d'oreille Lilith
J'ai appliqué le "chiffre magique", le 6, celui qui permet d'avoir des anneaux équilibrés et des chaînes juste courbées  : les anneaux sont composés de 6 double-noeuds, un picot, 6 double-noeuds et les arceaux de 6 double-noeuds, un picot avec une perle, 6 double-noeuds. 

Juste pour Lorette, un petit schéma expliqué, en espérant que ça rendra les choses un peu plus compréhensibles (en demandant votre indulgence, c'est le premier que je fais !) : 

Avant de commencer, passer 1 anneau métallique, trois perles (type perle de rocaille), éventuellement un pendentif et trois perles sur le fil, du côté de la pelote.

Légende : 
- : picot
-o- : picot avec perle
+ : deux picots joints
FNPR : fermer ne pas retourner le travail
FR : fermer, retourner le travail

anneau 1 : 6 - 6, FR
arceau 2 : 6 -o- 6, FR
anneau 3 : 6 + 6, FNPR (joindre au picot de l'anneau 1)

anneau 4 : 6 - 6, FR
arceau 5 : 6 -o- 6, FR
anneau 6 : 6 + 6, FNPR (joindre au picot de l'anneau 4)
anneau 7 : 6 - 6, FR
arceau 8 : 6 -o- 6, FR
anneau 9 : 6 + 6, FNPR (joindre au picot de l'anneau 7)
arceau 10 : 8 - 8 FR
on peut passer le picot dans une perle ou un pendentif ou le laisser libre comme sur la photo
anneau 11 : 6 + 6, FR (joindre aux picots des anneaux 7 et 9)
arceau 12 : 6 -o- 6, FR
anneau 13 : 6 + 6, FNPR (joindre aux anneaux 7, 9 et 11)
anneau 14 : 6 + 6, FR (joindre aux anneaux 6 et 4)
arceau 15 : 6 -o- 6, FR
anneau 16 : 6 + 6, FNPR (joindre aux anneaux 6, 4 et 14)

anneau 17 : 6 + 6, FR (joindre aux anneaux 1 et 3 )
arceau 18 : 6 -o- 6, FR
anneau 19 : 6 + 6, FNPR (joindre aux anneaux 1, 3 et 17)
arceau 20 : 8 - 8 en passant le picot dans un anneau. 
Attacher à la base de l'anneau 1, rentrer les fils.

Si on rajoute un petit pendentif en bas, cela peut donner ça : 



Le pendentif, lui, a été réalisé à partir d'un motif tiré d'un livre du 19ème siècle trouvé sur le site très complet de frivolité de Georgia Seitz, qui comprend notamment, outre de nombreux patrons gratuits, une page destinée aux manuels anciens.


C'était un motif destiné à une bordure (manuel Die Schiffchenarbeit, p. 2) mais en rallongeant un peu les arceaux, on peut le travailler en cercle : 

Pendentif La Nuit du Loup
Finalement, le plus marrant, c'est presque de chercher les noms !

Louise

PS : Et si toutefois, ce que j'ai du mal à imaginer,  il y en a parmi vous qui se refusent à entrer dans le monde des créatures de la nuit, les motifs peuvent aussi être imaginés en d'autres couleurs, la preuve : 

 "Il n'y a pas qu'une clé"