Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 26 août 2012

Boîte à couture

Avez-vous remarqué ? Quand on commence à faire des travaux manuels, on se retrouve rapidement à réaliser des objets qui servent à... Ranger le matériel pour faire des travaux manuels !
D'où les TME de ce dimanche : quelques chutes de tissu, un carton d'emballage, des restes de ruban, un peu de couture et de cartonnage et on obtient des carnets pique-aiguilles. 
Car il faut bien l'avouer... Entre la frivolité, le point de croix, le reprisage (pas drôle) et la couture... Les aiguilles se multiplient comme des fourmis un jour de pique-nique !

Première phase : collage du tissu sur le carton préalablement découpé 
("C'est donc en fait la deuxième phase, Maman, à quoi tu penses ?")
Sur l'intérieur de la forme ronde et du coeur j'ai collé deux rubans pour servir de charnière.
La forme carrée, quant-à-elle, se ferme comme un petit portefeuille, il faut donc coller un ruban (ou un biais découpé dans le tissu) vertical sous lequel le rabat viendra se glisser.

Et, bien sûr, toujours les fleurs des champs pour décorer !

Les "feuilles" intérieures sont en feutrine (pas d'ourlet, ah ah !!), cousues par 3. Le carré (ou rond, ou coeur) du dessous est collé sur l'intérieur de la forme en carton : 
Et voici l'aspect fermé : 
La prochaine fois, je mettrai un peu de rembourrage : sur le rond à la pervenche on devine les rainures du carton ondulé ! Et peut-être aussi que je choisirai un fil à coudre assorti à la feutrine au lieu d'utiliser par paresse celui qui est déjà enfilé sur la machine ...  

Le coeur, quant-à lui, est juste assez grand pour contenir une seule aiguille. Je le réserve à un cadeau prochain : il fera partie d'un "kit" de point compté destiné à l'une de mes filleules. 

Mais chut ! C'est une surprise !

Bonne semaine à toutes !

Louise

mercredi 22 août 2012

Toujours des rideaux... et un p'tit cadeau !

Et voici le cadeau gagné par Ti Gwez suite à mon mini-jeu-devinette !


Une écharpe orientale inspirée du livre "Les écharpes" d'Alice Quéméner et réalisée à partir de deux chutes de rideaux assortis en taffetas de polyester, (neufs mais découpés parce que trop longs*), d'un petit coupon de velours marine et de rubans indiens...

Il est parti par la poste tout à l'heure... J'espère que cela te plaira !

Marie

* Merci, Florence, pour tes chutes de rideaux, tu vois, je n'ai pas tardé à les utiliser... :)

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


dimanche 19 août 2012

Falbalas

Ca part d'un petit-crobard-du-mercredi, vous savez, la fameuse réunion... Bon, voilà le croquis, presque plus un "doodle" qu'un  vrai schéma :
La base était ce modèle, tiré des livres anciens du site de Georgia Seitz, dont je vous ai déjà parlé :
Motif tiré du livre Die Schiffschenarbeit
Et ça, c'est le premier essai :

Falbalas essai 1
Trop de falbalas, les arceaux se télescopent !
Nouvel essai avec un arceau de moins sur chaque côté :
Falbalas essai 2
Un peu trop lourd... Et sans les perles ?
Pendentif Falbalas
C'est celui-là qui a attiré l'oeil de notre petite cousine Anna-de-Grasse (faut pas se tromper, elles sont deux avec le même prénom) mais comme elle est encore toute jeunette, on lui a proposé le même dans des couleurs plus gaies. Nous avons choisi ensemble les perles et les fils, et voilà !
Falbalas bleu
Un peu différent, pas vrai ? Il m'a fallu un moment pour me rappeler que, lors de l'essai précédent, le fil noir du centre était plus épais (fil n°5) que celui de la bordure (fil n°8). Comme quoi il faut vraiment prendre des notes au fur et à mesure !

Promis,  dès qu'il y en a une qui se lance dans la frivolité, je lui écris le patron !

Louise

mercredi 15 août 2012

De l'Atlantique aux calanques


Je sais, je sais, j'avais dit que je terminerai les trucs en cours avant de commencer autre chose, mais impossible, voyez-vous... Regardez plutôt cette merveille, la dernière réalisation de Lucy, du blog Attic 24 :
Sac Coastal Colors
Attic 24
C'est un sac aux couleurs de l'Atlantique, des longues plages et des galets, qu'elle a réalisé dans le cadre d'un échange créatif avec une créatrice de bijoux, Emma Mitchell.
Comment résister à la tentation de réaliser un sac similaire, surtout quand la marque Coats vient d'élargir la gamme de couleurs de mon fil préféré, Anchor Style Creativa, en ajoutant aux nuances lumineuses quelques bleus, gris et verts plus tendres ?
Fil 100%coton
Anchor style creativa
Vous avez raison... On ne peut que craquer...
J'ai donc repris l'idée de Lucy, mais, comme "notre" mer à nous c'est la Méditerranée, en adaptant les couleurs :  les reflets verts et turquoise des calanques sous le soleil, avec les galets gris au pied des anciens villages de pêcheurs, l'or du soleil, le beige du sable, peut-être une petite touche fuchsia (juste une touche, ma chère Orna... Et fuchsia, c'est plus rouge que rose...) pour les bougainvillées et les fleurs de laurier...

Voyez ce nuancier...

Ils ne sont pas beaux ces fils ? Le gris-bleu ardoise couleur d'orage, par exemple, ou le bleu-vert-turquoise tout à gauche...  Vous n'avez pas l'impression d'entendre les cigales et le clapotis des vagues dans l'odeur des pinèdes ?

Ca donne presque envie de sécher le boulot demain pour commencer ce projet... Oui, oui, je devrais avoir honte, mais... Mais l'idée de ce sac me donne des fourmis au bout des doigts, je vous laisse !

Louise

lundi 13 août 2012

Un auteur à l'ancienne

 J'ai lu il y a peu un roman très intéressant: "Cent siècles de poussière" de Christian Vennec.
Sur fond de guerre entre le Bien et le Mal, il décrit toute une galerie de personnages touchants qui tirent leur force non pas de leurs gros muscles et de leur super cerveau, mais seulement de leur extraordinaire attachement à l'espèce humaine. A mi-chemin entre le roman de chevalerie et l'Heroic Fantasy, il vous fera passer un excellent moment !

L'auteur travaille "à l'ancienne" : il noircit ses cahiers Clairefontaine page après page, barre, rature, ajoute, recommence... et ne passe au traitement de texte que lorsque l'histoire est terminée !


Cette anecdote m'a inspiré le bricolage suivant : une liseuse pour cahier d'école grand format, ici réalisée dans un papier légèrement plastifié, cousu à la machine.

cliquer pour agrandir l'image

cliquer pour agrandir l'image
J'aimerais bien tenter l'expérience avec un tissu imitation cuir (le vrai cuir est trop épais pour ma machine à coudre) et varier le système de fermeture. Je réfléchis...

Marie

dimanche 12 août 2012

Bonnes résolutions (suite)


Après juin vient juillet... 

Et, grâce à vos encouragements, on continue avec les bonnes résolutions :

1 - Couture casse-pied :
Deux coutures de pantalon... Pas trop le choix, en fait, si je voulais que "mes hommes" puissent sortir ! Mais que font donc ces messieurs pour craquer le dos de leurs shorts et bermudas tous au même endroit ? 
Je n'ai donc pas eu besoin du conseil de motivation Marie (s'autoriser un moment de couture sympa pour deux fermetures éclair recousues), mais je le retiens pour la prochaine fois !

2 - Terminer un projet commencé :
Vous vous souvenez du médaillon Alcala , à parti d'un balcon de la rue du même nom ? 
Le troisième rang avait été mal débuté par rapport au schéma initial. 
Deuxième essai du même, donc, mais cette fois avec le bon départ : 
Pendentif Alcala blanc
Et finalement, même si c'est plus joli en blanc, le design était peut-être meilleur avec l'erreur initiale, non ? 

3 - Réaliser un projet à partir d'un magazine ou d'un livre ou d'un signet de site internet : 
Un bracelet trouvé dans le Labores del hogar (les ouvrages du foyer) de juin : 
Bracelet à partir de capsules de canettes
mais adapté pour des petites rondelles du type de celles que l'on place sous les écrous : 
Bracelet BHV
Les bouts du ruban sont passés dans un fermoir et cousus sur eux-mêmes.
Plutôt marrant, très rapide à faire, et ultramode ! On en voit même en vente à des prix sidérants si l'on considère le matériel de base et le temps de réalisation...

4 - Utiliser un matériel laissé pour compte : 
Il y a deux ans, pour mon anniversaire, j'ai eu droit à un court stage d'apprentissage de la dentelle aux fuseaux du Queyras ET à un tambour à dentelle de toute beauté, qui trône depuis dans mon salon : 
Tambour à dentelle du Queyras
J'ai donc repris les exercices... Et c'est un peu laborieux à partir des explications des magazines spécialisés et des vidéos que l'on trouve sur internet. Rien ne remplace un bon prof ! 
Résultats mitigés, donc : 
Essais points de base
Mais on s'accroche. L'idée est de réaliser ce projet, coté "muy facil" dans le magazine Labores de bolillo (ouvrages aux fuseaux)  n°43  : 

5 - Mettre en oeuvre une idée perso : 
Dans la série "fer forgé", l'idée était de faire un bracelet inspiré de cette très jolie photo du blog de notre amie Delphine,  "A l'est y'a du nouveau"  : 
Balcon de Pune
Elle est vraiment sympa cette photo, Delphine !
Voici le premier essai : 

Le motif est un peu serré et mériterait d'être aéré mais je pense qu'il y a moyen de faire quelque chose. Il faudra trouver ensuite comment joindre les motifs !

Bon, je m'aperçois que ce mois-ci, il y a beaucoup de trucs commencé et pas tellement de finis !! Il va falloir corriger ça pour le prochain numéro...

Louise

dimanche 5 août 2012

Mini-couette et mini-jeu







Et oui, ça continue, les naissance des bébés autour de moi !
Du coup, revoilà le cadeau fétiche de la maison, la mini-couette-doudou déjà présentée.
Deux nouvelles versions, donc, un thème marin pour Vianney et plus printanier pour Adèle !









 En prime, un petit jeu pour vous : vous avez compris que je suis une fervente adepte de la récup'...




Saurez-vous me dire d'où viennent les rubans rayés dont je me suis servie pour le patchwork d'Adèle ?
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La première à donner la bonne réponse dans les commentaires recevra un petit cadeau à la rentrée !

Addendum :
C'est Ti Gwez qui a gagné !
Rendez-vous en septembre pour recevoir ton "prix" ! :)

Marie

samedi 4 août 2012

Bonnes résolutions

Vous vous souvenez des bonnes résolutions du mois de mai : 

1 - avancer la couture ch... euh... casse-pieds (vous savez, les ourlets, les fermetures-éclair, les coutures défaites...),
2 - terminer un projet commencé,
3 - réaliser  un objet tiré de l'un des innombrables livres, magazines de loisirs et carnets-où-l'on-colle-des-idées-de-loisirs-créatifs qui encombrent ma bibliothèque, ou tiré d'un de ces sites dont on sauvegarde l'adresse dans les signets, au cas où...
4 - utiliser un matériel acheté et laissé pour compte 
5 - essayer de réaliser une de ces idées qui surviennent dans le train ou au cours de très sérieuses conférences et que l'on note sur des petits bouts de papier qui s'accumulent au fond de boîtes qui s'empilent dans le placard,

Bon, je sais ce que vous vous dites : ça a duré un mois et pffuit, envolées les bonnes résolutions. Pas tout-à-fait faux, mais pas tout-à-fait vrai non plus. Voici le compte-rendu pour le mois de juin : 

1 - Euh.... Là, on oublie...
2 - Plusieurs commandes passées par des amies ont été terminées, en particulier deux bracelets Arc-en-Ciel comme celui présenté ici, mais l'un en blanc avec des perles irisées et l'autre en noir et perles argent, avec un fermoir :  
Bracelet Arc-en-Ciel
Cliquer sur l'image pour agrandir


Bracelet Arc-en-Ciel noir
Cliquer sur l'image pour agrandir
Une autre amie avait demandé un bracelet assorti au pendentif Lady of Shalott  : 
Pendentif Lady of Shalott


Après plusieurs essais et de longues cogitations, voici le résultat, avec juste des perles irisées en déco  pour éviter qu'il soit trop chargé : 
Bracelet Lady of Shalott
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
3 -  Premières étapes pour deux plats carrés inspirés des couvertures de journaux de Georges Lepape, un dessinateur de mode des années 1920.  Les reproductions sont extraites du livre "La mode parisienne" publié aux éditions La Bibliothèque de l'image.
Ont été réalisés le dessin à la plume suivi de la première cuisson  : 
Ombrelles et rubans dessin
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
et  une deuxième cuisson après avoir passé les premières couleurs : 
Ombrelles et rubans couleur 1
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
A priori il manque encore deux cuissons pour avoir tous les détails (surtout qu'il y a des rouges...)  mais il faudra attendre septembre car l'atelier est fermé pour les vacances...

4 - Alors là... Le ratage de chez ratage... Le parangon du ratage, et tout ça par paresse... Ayant repéré sur des sites de frivolité américains des bijoux dans des fils de plusieurs couleurs que les créatrices avaient teints elles-même, comme ces jolis travaux du site Yarnplayers
Motif Maple leaf
j'ai donc acheté des teintures couleur d'automne (la célèbre teinture Dylon recommandée par tous les bons magazines) dans l'intention de faire de même. Après avoir fait un écheveau à partir d'une bobine de coton blanc, j'ai enfermé une partie de l'écheveau dans un sac plastique... et, par flemme de faire ça à la main dans une cuvette, j'ai passé le tout en machine avec la teinture verte. Je vous laisse imaginer le désastre... Il ne reste plus qu'à recommencer calmement, dans une  bassine, à la main, en prenant le temps. 

5 - Toujours en suivant l'inspiration des motifs traditionnels du XIXème siècle en frivolité, un bracelet et un pendentif réalisés dans un fil perlé DMC n°5 acheté en France pendant les vacances : 
Bracelet Petite Soeur
Pendentif Papillon
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Le motif du bracelet est traditionnellement appelé "Little sister", en raison de l'alternance d'anneaux de différentes tailles, je suppose. 
Voici le pendentif monté sur deux chaînes : 
Pendentif Papillon
C'est simplement le motif central du bracelet répété en vis-à-vis
Et voici le bracelet porté par mon modèle favori : 
Bracelet Petite Soeur
La suite au prochain numéro !

Louise