Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

mardi 26 novembre 2013

Disco Fever !

Depuis le temps que vous rendez visite à la Maison des Petits Bonheurs, vous l'avez compris : chez Marie, on aime beaucoup se déguiser mais on s'y prend toujours à la dernière minute !
Ça n'a pas raté cette fois-ci encore, puisque j'ai commencé à me préoccuper le vendredi soir de la fête DISCO à laquelle nous étions tous invités le samedi...

Pour le plus jeune, pas de problème, il s'est contenté d'une cravate à paillettes. Pour la 4ème, récupération du costume du concours de danse Daddy Cool de l'an dernier...  Pour les autres, couture rapide de petites jupes en polyester argenté ou doré (1). Et pour les parents, gilets avec ce qui restait de tissu !

Le modèle de jupe, tiré d'un magazine "Fait Main" est extrêmement simple : 8 lés de tissus, une ceinture, une fermeture éclair, en 1 heure c'est bouclé. Le plus dur est de décalquer le patron (2).
Pour les gilets, modèle simplifié au maximum, donc pas de poche, pas de boutons, pas de martingale ! L'important, dans une soirée disco, c'est de briller, les détails, on s'en fiche un peu, non ?
Marie

(1) Photos prises APRÈS la fête, ce qui explique que le tissu soit aussi froissé !
(2) Dans les luttes syndicales aussi, dixit mon p'tit mari...

samedi 23 novembre 2013

La poupée de la semaine : danseuse tahitienne

Plus classique, notre poupée d'aujourd'hui vient elle aussi de Nouméa, qui voit de nombreuses communautés au sein de sa population, dont bien sûr des Tahitiens.
Vêtue de ses plus beaux atours, elle s'apprête à danser le Tamure pour le plus grand plaisir des spectateurs. La jupe est constituée de fibres végétales et bien sûr, les fleurs et les coquillages sont de la partie. Quant-au bustier, il est en général constitué... de deux demi-noix de coco ! Et oui, les ressources naturelles sont sans limite !


Et comme la danse s'apprend dès le plus jeune âge, une petite vidéo amusante de concours de tamure !

Marie

mercredi 13 novembre 2013

La poupée de la semaine : jeune femme berbère d'Algérie

Cette poupée n'est pas des plus récentes puisqu'elle a été rapportée d'Algérie dans les années 60... Mais tout y est, la robe longue, le voile, les bijoux, à commencer par ceux qui maintiennent la coiffure. Ils sont ici très simplifiés, mais sont habituellement très variés et ouvragés, comme vous pourrez le voir dans cet très bel article.

La Khamsa (ou main de fatma), que vous avez sûrement déjà vu dans des bijouteries, est un porte-bonheur supposé éloigner le mauvais oeil... Mais certaines traditions l'associent aussi à la main de Fatima, la fille du prophète, plongée dans le sang des chrétiens après leur défaite face aux mahométans ! Pas forcément un symbole très pacifique, donc !

Mais voici notre poupée, toute de rouge vêtue pour vous faire honneur !

Marie

lundi 11 novembre 2013

Bleuets



Aujourd'hui, c'est le 11 novembre, portez des bleuets !


Pourquoi ? Voyez donc ici...
Bonne journée à tous !
Louise


mercredi 6 novembre 2013

La poupée de la semaine : Nouvelle Calédonie

Aujourd'hui, la Maison des Petits bonheurs, qui ne manque pas de trésors dans ses cartons, vous propose une nouvelle rubrique : découvrir chaque semaine un costume traditionnel différent au travers de la collection de poupées familiale, constituée avec patience au cours des années et des voyages.

Nous commençons par la Nouvelle Calédonie, où Louise et moi avons habité pendant 2 ans. La poupée que nous vous présentons porte une "robe-mission", dessinée par les premiers missionnaires chrétiens choqués par la nudité des femmes. La forme en est très simple : une grande tunique large à manches courtes, un peu froncée sous la poitrine (on évite les vêtements ajustés dans les pays chauds...). Si au départ, la longueur de la jupe arrivait aux chevilles, la jupe se termine maintenant en général aux genoux. A Nouméa, on en voit de toutes les couleurs, souvent avec des imprimés de fleurs d'hibiscus, mais presque toujours avec une bande de couleur contrastante sur le corsage.Les femmes la portent aussi pour jouer au cricket, qui est un sport très populaire là-bas, presque exclusivement joué par des équipes féminines !

Voilà donc notre premier mannequin-poupée, rapportée des îles lointaines du Pacifique, pour vous faire rêver à des lagons transparents et des grandes places plantées de flamboyants !
Marie