Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 29 janvier 2012

Où il est conseillé de conserver les pantalons déchirés des enfants....


Ce matin, en m’asseyant, un événement attendu depuis des années : mon jean a craqué à mi-cuisse à un endroit absolument ir-ré-pa-ra-ble…



C’était enfin l’occasion de mettre en œuvre un des ces innombrables projets « récup » dont la base est un jean déchiré. Je dois avoir à peu près 92 articles du type « un sac de soirée dans votre vieux jean adoré » ou encore « transformez votre vieux jean en minijupe à volants »…





Le sac de soirée paraissait tentant , je découpe donc  les deux jambes à hauteur de la déchirure, je découds l’entrejambe… Et là, je m’aperçois que les projets présentés dans les magazines pour ces petits sacs de soirée doivent être coupés dans un pantalon de garçonnet ou dans un jean moulant ayant appartenu à Jane Birkin… 

Parce que le sac dans un jean taille… Disons taille de maman de famille nombreuse qui n’ a pas trop le temps de faire du sport… C’est un peu large pour un sac de soirée !




Que faire ? Un sac pour aiguilles à tricoter pour ma-sœur-qui-maîtrise-à-mort-le jersey (moi, je suis une bille en tricot, mon truc c’est le crochet) ?

Vite un mail sur un ton détaché :
-      -  Euh, à propos, ça mesure combien une aiguille à tricoter ?
Réponse étonnée :
-       - Ben, ça dépend , qu’est-ce-que tu veux en faire ?
-       - Disons une moyenne…




Bon, je ne vous donnerai pas la réponse parce que, en fait, ça rentrait dans la largeur… Il faut vraiment que je me mette au régime !







Tout compte fait, en rajoutant des pièces taillées dans les jambes (celles qui devaient servir à faire les anses) on peut en faire un cabas… Avec des anses en cuir que je ferai monter par mon cordonnier préféré. 







Et après ça on pourrait même rajouter quelques traits de couleur avec des pièces de tissu ou de feutrine… 

Le sac à aiguilles, ce sera pour plus tard (un peu vexant, tout de même), mais je reste sur ma faim pour le petit sac de soirée avec des sequins…

D’où le mail suivant à ma-sœur-qui-a-un-garçon-de-8-ans :
-       - Euh, à propos, Corentin n’aurait pas déchiré un jean récemment ?

Louise





4 commentaires:

delphine a dit…

excellent !!! tu montreras quand ce sera fini?

Les petits bonheurs a dit…

Euh... Seulement si c'est réussi, d'accord ?
Du coup, j'ai découvert ton blog, superbe !

Nahtalie a dit…

mes garçons sont des spécialistes pour trouer leurs pantalons (et donc jeans) au genou, faut que je regarde, si ça vous intérese ;)

bravo pour votre blog à toutes les 2, c'est vraiment sympa ! bonne continuation !

Les petits bonheurs a dit…

Merci pour votre commentaire... C'est sympa !
Et pour les jeans, blague à part, je suis preneuse !!
A bientôt
Louise