Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

mercredi 2 mai 2012

De l'usage des bons outils

Quand on commence une nouvelle activité, on a deux choix : l'amener jusqu'au sommet de la pointe de diamant de la technique et devenir LA spécialiste locale, puis régionale puis mondiale... Ou bien s'ouvrir par association à d'autre activités.


Dans le domaine de la frivolité, vu le retard pris sur les artistes de la dentelle à l'aiguille ou à la navette, aucune chance d'arriver un jour à la perfection... J'ai donc opté pour la deuxième solution, avec des ajouts de perles, de boules de feutre, d'anneaux, de fermoirs...


Ah ! les coups de sang, les cris et les larmes... Les anneaux qui cassent, les perles qui tirent le fil et celles qui le coupent carrément... Les casse-tête (comment on fait pour monter un anneau sur une perle, hein ?), les essais ratés, les aiguilles enfoncées dans les doigts...


Jusqu'au jour où l'on rentre dans une boutique de matériel pour loisirs créatifs et qu'au rayon bijouterie, on découvre : les mini-pinces et les aiguilles de bijouterie (celles qui servent à rattacher des perles, des cristaux, etc....) 


Je vous assure, ça change la vie ! 


Exemple : 
Comment transformer un bouton de manchette fatigué en déco pour bijou en frivolité ?
On passe l'aiguille dans le noeud, on coupe le surplus avec la pince coupante (la jaune) et on recourbe le bout avec la pince à bout rond (la verte).
Ca marche aussi avec les perles..
Avec les boules de feutre...
Pendentif Malva
Et voilà, après on se pique au jeu et on en fait tout un collier !
Collier Cuba
Les boules de feutre sont reliées par des aiguilles de métal façonnées en crochet des deux côtés avec la pince à bouts ronds.


Une fois compris le système, c'est tout un monde de possibilités qui s'ouvre ! Mon prochain essai ? Ce collier crayon trouvé sur le site Design Mom. Sympa, non ?


Collier crayon
Il ne reste plus qu'à trouver une mini-vrille pour percer les crayons...


Louise



NB : Je tiens à signaler que le "color designer " du collier Cuba est notre Gothique préférée, qui, par affection pour sa petite maman, a momentanément abandonné le noir (et violet) ou le noir (et rouge) pour arranger la palette.



5 commentaires:

delphine a dit…

justement, je me demandais comment tu allais percer les crayons ..... mini vrille, j'en ai en france: mon grand qui fait des maquettes au 48° à partir de bois, de plâtre ou encore d'autres matériaux, a une mini perceuse (cadeau de ses 21 ans) avec des tas de mini mèches et la plus petite je crois est de 0,5 mm de diamètre. C'est pas bientôt ton anniversaire?

delphine a dit…

sinon, j'allais oublier: c'est très chouette!!!!!

Les petits bonheurs a dit…

Hello Delphine !
Avant mon anniv', il y a la fête des mères... Pas une mauvaise idée, ça... Tu saurais me donner la marque de la miniperceuse de l'artiste en maquettes ?

delphine a dit…

oui, c'est une dremel; le fiston l'a depuis presque 5 ans maintenant, il s'en sert souvent et souvent on lui pique pour nos travaux à nous ;)
c'est costaud....bonne fête des mères!!! :)

Les petits bonheurs a dit…

Merci beaucoup, je transmets à qui de droit !