Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

samedi 23 juin 2012

La beauté cachée du jardin


Il en existe, de ces fleurs injustement décriées, de ces "mauvaises herbes" dont les pesticides nous ont débarrassés et que l'on regrette maintenant de ne plus voir en bordure des champs de blé, les coquelicots, les bleuets, les colchiques... 
Allez, j'avoue, moi, j'aime le chardon. 
Pendentif Chardon
Les chardons me font penser à ce vers de Kipling qui dit :  

"The glory of the garden lies in more thant meets the eye" 
(la gloire du jardin est au-delà de ce que voient les yeux). 


Après tout, les roses aussi ont des épines !!
Plat Glory of the Garden
Cliquer sur l'image pour agrandir
Les artistes des années 20 ne s'y sont pas trompé, les fleurs sauvages ont été parmi leurs sujets favoris, comme ces fuchsia de Mucha : 

reproduits sur une tasse : 
Tasse Glory of the Garden
Tiens, tiens, mais il manque le poème, non ? Non... Il est juste caché autour de l'anse  : 

La préparation utilisée pour le dessin et le medium pour la peinture étaient un peu gras, du coup, comme la tasse était en céramique et pas en porcelaine, le trait est trop fort. A recommencer à l'occasion... Quand je serai à la retraite !


Bon, allez, le quizz du jour : et vous, vous vous vexez si on vous offre un bouquet de chardons ? 

Louise 

2 commentaires:

delphine a dit…

se vexer, non, mais comment tu l'attrapes sans mettre de gant de jardinage?

j'aime beaucoup beaucoup ta vaisselle!

et le trait un peu fort, c'est pas mal, ça donne un style différent mais c'est pas vilain du tout

Les petits bonheurs a dit…

On l'attrape... Délicatement !