Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 23 mars 2014

Fin d'été et début de printemps

C'est le printemps ! On recommence à voir un peu de soleil, c'est le moment de replanter les graines récoltées à la fin de l'été dernier. 
Moi j'aime (non, pas les rhododendrons, ahlala !)  les roses trémières, en latin alcea rosea, dites aussi passe-rose ou passerose ou même rose papale, peut-être à cause de la couleur pourpre de certaines d'entre elles. 
Source de la photo ici
C'est en tout cas une fleur majestueuse -elle peut monter jusqu'à deux mètres de haut- robuste, qui pousse souvent contre les murs au soleil, bref, comme le chardon ou les coquelicots, qu'on aime bien à la Maison des Petits Bonheurs, une fleur simple et sauvage. Notre voisin dans le sud en a de magnifiques : 
Et en septembre dernier il m'a permis de récolter des graines. Ce sont des petits disques noirs enfermés dans une enveloppe en forme de couronne (vous voyez les "couronnes", couleur beige-jaune sur la photo ? ) : 
Une fois cette enveloppe ouverte, voici les graines : 
Elles se conservent très bien tout l'hiver et peuvent se planter directement en terre au printemps. 

Bon, les plate-bandes de terre à Paris, c'est pas trop ça, alors, pour ce premier essai, on a surfé sur internet pour chercher des conseils (on a tenté toutes les options) :

- dans un pot de fromage blanc avec un couvercle transparent pour faire serre (jusqu'ici, rien du tout, nothing, nada, niente, semmit...)

- dans un petit pot laissé sur le balcon (pas mieux, il ne fait peut-être pas assez chaud encore , ou alors c'est un problème d'arrosage?)

- et dans un pot en terre sur le rebord de la fenêtre de la cuisine, arrosé tous les matins avec amour. 

Et là : TADAAAH !
Des pousses vertes avec, en tout petit, la forme bien caractéristique des feuilles de la rose trémière. On va bien les soigner, celles-ci, je vous le dis, en espérant que la transplantation quand on les descendra dans le sud se fera sans douleur ! 

En attendant, pour patienter, on mange le dessert dans les assiettes "roses trémières" peintes il y a maintenant quelques années et retrouvées dans un carton ouvert récemment. 
L'idée c'était de dessiner une rose qui "monterait" sur trois assiettes et de faire des séries dans des styles différents, mais en conservant les couleurs et la disposition générale : 
Le premier essai dans un style romantique : 
Le deuxième dans une interprétation plus moderne, à grands coups de pinceau : 
et le plat, en partie copié sur la page botanique tout en haut, mais traité en mélangeant les idées et les styles, comme une page d'un carnet de croquis :
Avec, dans le coin la "couronne" de graines dont je vous parlais : 
Evidemment, comme d'hab', il y a un texte, c'est un poème de Marguerite Desbordes Valmore qui s'intitule "Les roses de Saadi", en hommage au poète persan. 
On lit le poème clairement sur le plat et la série 2, mais pour les premières c'est 
sur le bord des assiettes, en blanc sur vert.  C'est vrai, il faut le savoir...

Enfin, tout ça c'est histoire de rêver à des siestes langoureuses dans des jardins de roses !

Bonne fin de dimanche à tous. 

Louise

Les roses de Saadi


J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées. 
Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée. 
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée...
Respires-en sur moi l'odorant souvenir.







5 commentaires:

Gersende a dit…

Super l'idée des motifs qui se continuent d'assiettes en assiettes, mais comment on fait pour les mettre en valeur sur la table ou dans le bahut ? J'imagine qu'elles ne restent pas sur l'escalier... ;)

Claire a dit…

Très jolie série d'assiettes.
Merci pour le poème. Je l'enverrai à ma mère car elle adore les roses..

Les petits bonheurs a dit…

Merci pour vos commentaires !
Ben, pour la disposition sur la table, en fait on fait ça un peu "à l'arrach" comme disent les enfants. En les alignant, même si elles sont un peu éloignées, on voit quand même l'idée, un peu...
Louise

Anne-Laure R a dit…

Vos assiettes sont magnifiques!!

Les petits bonheurs a dit…

Merci Anne-Laure !